Articles tagués : Scott Westerfeld

Scott Westerfeld – Uglies

Scott Westerfeld – Uglies

ISBN : 2266159240

– Oh, alors ton prochain projet consiste à te faire tuer. Ca sera encore plus fort que ton truc actuel.

– Quel truc ?

Peris roula des yeux.

– Ce coup fumant qui consiste à rester moche. Drôlement mystérieux.

Quatrième de couverture :

– Dans le monde de l’extrème beauté, les gens normaux sont en danger. –


Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s’apprête à subir l’opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n’aura plus qu’une préoccupation, s’amuser… Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l’entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu’un secret d’État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?

Véritable phénomène aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre pour jeunes adultes 2006 de l’American Library Association.

– Uglies a reçu le Grand Prix de l’imaginaire 2008 catégorie jeunesse –

La Saga de Scott Westerfeld :

  • Tome 1 : Uglies
  • Tome 2 : Pretties
  • Tome 3 : Specials
  • Tome 4 : Extras
  • Tome 5 : Secrets

  • Lorsque j’ai vu la première de couverture, j’ai de suite lu la quatrième de couverture. Celle-ci me tentais mais il me manquait ce « petit quelque chose » qui vous pousse à laisser un livre en rayon ou à l’acheter de suite. C’est pourquoi il est resté en rayon. Après quelque recherches sur internet le livre m’attirait de plus en plus. C’est pourquoi je suis allée l’acheter. Malheureusement, je n’arrive pas à le finir. Bien que je m’attache au personnage central : Tally, je trouve l’histoire longue, pour ne pas dire ennuyeuse. Le style d’écriture me semble basique et enfantin. Quand je lis le livre je ne peux m’empêcher de penser à mon frère de 17 ans qui s’amuse à dire à ma soeur de trois ans : « T’es moche » et elle lui réplique : « Nan, j’suis belle ! C’est toi est moche ». Voilà… Je pensais tomber sur un livre quelque peu fantastique, critique d’une société de sur-consommation. D’une société qui cherche sans cesse la perfection et « l’immortalité ». C’est quelque peu cela, mais le style d’écriture m’ennuie à mourir. J’ai fermé le livre, je suis à la page  223 sur 432. Je le réouvrirai très certainement dans plusieurs mois afin de connaître le fin mot de l’histoire. Afin de savoir si Tally est restée moche ou si elle a succombé à la tentation de la beauté.

    Le livre n’étant pas fini, il serait donc anormal que je le note.

    Publicités
    Catégories : 5. Blog Lecture | Étiquettes : | 5 Commentaires

    Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.